Le Gouffre de l'Oeil Doux, un trésor géologique et archéologique

20 juillet 2023

Le Gouffre de l'Oeil Doux est un lieu magique au cœur du massif calcaire de la Clape, à la frontière entre les départements de l'Aude et de l'Hérault. Cette cavité naturelle fascine par sa beauté sauvage et son mystère, témoignant de l'histoire géologique et humaine de cette région méditerranéenne. Mais au-delà du spectacle pittoresque, le Gouffre de l'Oeil Doux témoigne de millénaires d'histoire. Le réseau souterrain de la cavité reste en grande partie inconnu, laissant imaginer les secrets enfouis dans ses profondeurs obscures. Les traces des hommes préhistoriques découvertes dans certaines galeries attestent également la fréquentation ancienne du site.

Une formidable cavité souterraine

Le Gouffre de l'Oeil Doux est l'une des plus vastes cavités naturelles de France. Il s'ouvre au sud-ouest de la commune de Mialet dans les Cévennes. Ce vaste réseau souterrain s'est formé par l'érosion de la roche calcaire par les eaux pluviales, au fil des millénaires. Long de 9 km, profond de 150 mètres, il comporte une série de salles et galeries reliées par des puits vertigineux. Le gouffre doit son nom aux sources qui jaillissent au fond de l'abîme, offrant une lumière bleutée qui a séduit de nombreux artistes. Vous en saurez plus sur https://www.wiki-narbonne.fr/gouffre-de-loeil-doux/.

Avez-vous vu cela : Où se pratique l'écotourisme ?

Un palimpseste archéologique unique

Le gouffre revêt une importance historique majeure grâce aux nombreuses découvertes archéologiques réalisées en son sein au cours des dernières décennies grâce à la spéléologie. Les fouilles ont mis au jour des vestiges remontant aux périodes préhistorique, antique et médiévale, révélant que le site fut fréquenté et utilisé de manière continue pendant plus de 10 000 ans. Plus particulièrement, les archéologues ont découvert les vestiges d'un sanctuaire celte datant de l'Âge du fer, offrant un aperçu unique de la religion et des pratiques religieuses des Celtes vivant dans la région il y a plus de 2000 ans. Du fait de sa stratification exceptionnelle, le Gouffre de l'Oeil Doux constitue donc une archive exceptionnelle pour retracer et comprendre l'histoire de l'occupation humaine sur plusieurs millénaire.

Exploration et tourisme

Le Gouffre de l’œil doux fait partie des sites karstiques parmi les plus connus et les plus visités des Pyrénées-Orientales. L'exploration spéléologique du gouffre a commencé dès le début du XXe siècle. En 1906, des membres du Club Cévenol explorent le réseau et atteignent le fond du puits. D'autres spéléologues les suivront pour tenter de trouver des prolongements. Le potentiel du site apparaît rapidement. Outre son ouverture imposante et son puits clément, l'intérêt majeur du gouffre réside dans la présence de galeries fossilisées par des bouchons d'argile. Les spéléologues vont donc tenter de dégager ces galeries afin de découvrir de nouveaux réseaux. Les années 1970 marquent un tournant avec l'arrivée de la Fédération française de spéléologie dans le massif de la Clape. Des galeries horizontales et supérieures sont enfin atteintes. Deux salles majeures sont découvertes, ainsi que plus de 1 km de réseau. Aujourd'hui, l'exploration du gouffre se poursuit toujours, à la recherche de nouvelles salles et galeries. Le site attire aujourd'hui de nombreux touristes, particulièrement en été. L'accès au gouffre lui-même est interdit par souci de sécurité, mais des points de vue aménagés permettent de profiter du panorama surplombant la faille dans laquelle il se trouve. Des panneaux rappellent les consignes de sécurité à respecter absolument.

Dans le meme genre : Les 10 meilleurs endroits pour faire du tourisme en Afrique